FrançaisAnglais

Communauté de Communes des Corbières

Le moulin d'En Crabié de Durban

La construction du Moulin d’En Crabié remonte au XVIIe siècle. Ici, à Durban, l’eau est amenée par le ruisseau de la Pinède que l’on a tout simplement barré, en profitant du resserrement de son passage au dessus de la cascade. Un bief d’une grande capacité était ainsi rempli et la  disposition du site permettait d’avoir une bonne hauteur de chute. Ce  travail du XVIIe siècle témoigne donc d’un savoir-faire authentique et il semble que le moulin ait été utilisé sur une longue période.
Les meules s’usaient rapidement, il fallait les retailler régulièrement. Les premières de ce moulin furent peut-être de production locale (Padern). Celles qui sont encore sur le site sont formées de plusieurs pièces que l’on cerclait avec du fer. Les bonnes meules étaient dures et en grès pur. Celles que l’on peut voir à Durban semblent plutôt hétérogènes. Le matériau se délitait lors de la mouture et se retrouvait dans la farine. Le pain qui en était issu craquait sous la dent…
Les chantiers de bénévoles qui se sont déroulés pendant trois années consécutives (1996, 1997,1998) sur le site, sous l’égide du Comité de Sauvegarde du Vieux Durban, après des travaux de nettoyage, débroussaillage et de consolidation d’éléments à risque sur la bâtisse, notamment le linteau de la porte d’entrée et des autres ouvertures, ont apporté des éléments intéressants.C’est au cours de ces chantiers qu’ont été découverts, sous le Moulin, la crapaudine en bronze sur laquelle reposait l’extrémité basse de l’axe d’entraînement, des restes de cerclages de la roue à aubes qui était en bois et enfin l’axe d’entraînement d’une longueur de 1,50m environ qui était solidaire de la meule au dessus (tous ces vestiges du mécanisme sont entreposés depuis trois ans dans le caveau du Château et sont exposés chaque année lors des journées du Patrimoine. Ils sont visibles par toute personne intéressée qui en ferait la demande). La meule supérieure était directement entraînée par l’axe de la roue. La meule inférieure fixe servait de moyeu. Simon Miquel dans les Cahiers de la Salce "Approche d’un lieu" évoque le Moulin au XVIIIe siècle : «Le territoire de Durban produisait assez de blé pour la consommation locale. D’autres céréales étaient produites et constituaient avec le blé la base de l’alimentation». Joseph de Gléon, Seigneur de Durban dans la première moitié du XVIIIe siècle stockait son blé au Château dans des silos enduits à la chaux dont il reste encore des traces aujourd’hui. Le blé était conservé pendant un an et selon les cours, le volume et la qualité de la nouvelle récolte, l’excédent était vendu. Le moulin était affermé à des meuniers moyennant redevance. C’est ainsi qu’en 1731, il fut affermé à Jean Martin par Joseph de Gléon : «Nous  sommes convenus qu’il paiera vingt setiers de beau blé et dix huit poulets, de plus obligé de moudre sans droit de mouture, six setiers de blé par mois pour la ménagerie (les ménagers, 25 à 30  personnes travaillent au château) et le château. En cas d’excédent (de besoins) il percevra  le droit de mouture». En 1738, le moulin sera affermé à Antoine Abet par acte passé devant Cambriel notaire. Et en 1742 à Jean de Saint Louis de Bouisse. Joseph de Gléon mourut en 1787, âgé de 82 ans. Bien que la culture de la vigne existât déjà dans la contrée au XVIIIe siècle,  notamment à Saint Jean de Barrou, elle ne se développa vraiment qu’après la redistribution des terres qui résulta de la Révolution de 1789, et l’arrivée de la route moderne à partir de 1860. Aussi, les céréales continuèrent-elles à être cultivées mais elles furent moulues par les moulins à vent, plus modernes et plus puissants. Si la ressource en eau était et devient de plus en plus aléatoire, en ce qui concerne le vent, nous en avons à revendre ! 

Source :

Lurio des 4 saisons, l'écho de la Berre à la Nielle n°23 - Communauté de Communes de la contrée de Durban-Corbières et Lurio-addl - Imprimerie AEC

 

Mot clés patrimoine

Calendrier

Décembre '18 Janvier 2019 Février '19
D L M M J V S
   1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31   

Corbières

è

Facebook

OT Corbières

Corbières Sauvages